Apocalypse


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -68%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
47.59 €

 

 [ressau Soutérrain] Survoltage

Aller en bas 
AuteurMessage
Fusion
Le Dragon du site


Nombre de messages : 106
Age : 30
Localisation : De Vertes Forêts
Race : Dragonnoïde
Date d'inscription : 10/06/2006


Niveau:
[ressau Soutérrain] Survoltage Left_bar_bleue30/30[ressau Soutérrain] Survoltage Empty_bar_bleue  (30/30)

[ressau Soutérrain] Survoltage Empty
MessageSujet: [ressau Soutérrain] Survoltage   [ressau Soutérrain] Survoltage Icon_minitimeSam 2 Sep - 2:17

Il était magnifique, ce lieu, presque 50 mètres sous terre… Atrosa était en admiration devant l’ingéniosité presque divine qui avait fait la mémorabilité de ces lieux, a semi dans la pénombres, éclairé sans électricité…ils avancèrent en cohorte, alors que les deux gardes lobotomisé s’en allait avec le démon. Fusion semblait vouloir accompagner son ôte dans une toute autre direction. Ceux qui connaissaient les lieux reconnaissaient la direction des Jardins.

Fusion expliquait a Atrossa l’endroit où ils allaient, et elle ne comprenait pas comment l’on pouvait faire pousser quelque plante que se soit sans un brin de lumière solaire… elle eut alors une explication quand a la lumière des lieux, qui était produite par un réseau de miroir, en grand nombre, dont la source était tiré a l’ouest, et a l’est. La nuit, des lampions rouges éclairaient les lieux, affin de toujours garder une trace du temps.

C’est alors qu’elle le vue… Immense, quelques terrains de football, là, devant elle, sans qu’elle ne pus en voir le bout. Elle était abasourdie. Il avait suffit de tourné un angle de couloir pour se retrouvé face a une impressionnante salle, qui regorgeait d’humidité… des milliers de plantes vivaient là, carnivores et autres. Des petites allé serpentaient tel un labyrinthe dans cette forêt souterraine inextricable. Des banc étaient clairsemé dans tous les Jardins, qui ressemblait plutôt a une forêt danse, magnifiquement entretenue. Ma salle, dont le plafond était une voûte de pierre, avec un petit trou en son centre, donnant sur l’extérieur, était d’apparence ronde, de se que pouvait en voir les deux jeune gens.

Atrosa, toujours abasourdie, se laissa guidé dans se monstre végétal, par le jeune Dragonnoïde, qui semblait connaître chaque centimètre carré de cette forêt. Il était capable de lui donner le nom de chacune des plantes entreposé là. A dire vrai, il devait y avoir là au moins une 10ene d’exemplaire de chaque arbre, plante, buisson, qui recouvrait la surface du globe. Fusion Expliqua que, comme ils vivaient sous terres et que chaque sortie était masqué, il fallait pensé a approvisionné les lieux en oxygène.

Ainsi, au bout d’une heure et demi de marche, ils atteignirent le centre de la forêt. Une petite place, pavée était là, en son centre, un Enorme platane à l’écorce tombante créait un toit au dessus de leur tête. Ils s’assirent sur un banc, et Fusion prit la parole.


Si je vous ai amener ici, c’est pour une bonne raison. Nous sommes deux a connaître les chemins qui mènent ici, et c’est l’endroit le plus confiné de cette ville. Nous pouvons parler librement sans que personne n’entende le son de nos paroles, use il le meilleur équipement d’écoute du monde.

J’ai a vous parler, donc, de deux trois petites choses qui sont sans grande importance, en effet, j’ai traduit une page de votre livre ancestral.


Le visage de la jeune fille se raidit soudain… Deux trois petites choses sans grandes importance. ?! Mais elle fut coupée dans ses pensés.


Dans l'Ombre, son enfance passera,
Il grandira dans les pleurs et la douleur
De désespoir son adolescence se composera
Mais toujours il récompense le labeur.

Le Dernier il sera
Il sera le Premier
Les 11 il réunira
et alors il Comprendra son passé

Alors, de ses mains le sang sera versé,
Par ses yeux le feu jaillira
Et lui seul trouvera
Le pouvoir de tout retransformer.

Voici se que j’ai traduit de votre livre… cette prohpetie parle des 11, j’ai autre chose a vous montrer a leur sujet, et peut-être qu’après vous me jugerez a bon escient.


Ils ressortirent de la foret, Fusion expliqua comment il avait traduit cet extrais… dans un rêve, une rêverie solitaire, au fond des abysses de sa conscience, il s’était rendu compte que pour lui, c’était aussi claire que de l’eau de roche. Mais là n’étais pas la question… ils s’approchaient de quelque chose qui troubla beaucoup la jeune femme… la sortie Ouest de la foret était comme emplie d’une magie, à la foie sombre et sournoise… D’ailleurs, même s’ils étaient à l’orée des Jardins, la forêt se faisait de plus en plus sombre…

Ils arrivèrent face a un mur, un cul de sac… Atrossa regardait Fusion d’un aire Interrogateur, et le sourire au lèvre, il toucha le mure, qui s’ouvrit, laissant place a une porte métallique, donnant sur une petite pièce, étrange.


Nous l’avons découvert en construisant ces forets… les souterrains existaient bien avant notre passage, c’était des conduite d’eau naturelles qui servent a irrigué ces lieux, là eux aussi depuis bien avant l’arrivé des hommes sous terres… Ce réseau de galerie souterraine a été façonné de telle sorte que nous puissions y habité et ce qui se trouve derrière cette porte nous montre que rien n’est due au hasard. Vous êtes prête a effronté la plus grande puissance de votre vie, dame Atrosa de la Crypte ?

D’un air hautain, le visage de la jeune femme se marqua d’un sourire faussement perplexe, et fusion le savait… Elle les sentais, ces ondes d’énergie, qui troublait ses sens… elle n’aimait d’ailleurs pas ça, du tout… Des ondes de magie pure qui étaient presque visible a l’œil nue, et qui expliquait pourquoi la foret était beaucoup plus dense de ce coté si, et pourquoi personne ne retrouvait son chemin a travers se Nexus d’énergie…

Effectivement, si elle n’avait pas été accompagné de fusion, elle n’aurait jamais trouvé ces lieux… était-ce son sang de Dragon qui faisait qu’il ne semblait pas être affecté par ce Fluide énergétique ? L’énigme restait complète dans l’esprit de la jeune femme, mais elle n’avait pas le temps de poser plus de question. Fusion s’avançait déjà dans l’orifice nouvellement ouvert, bravant ce fluide épais de magie pure.

C’est là que tout bascula…

Lorsque la lumière fut allumé, elle les vues, ces deux petit piliers, aux formes de connes. Dans l’un de ces connes, qui mesurait a peut près 4 mètres de haut, il y avait 11 trous… chacun de forme différentes, représentant un élément, un symbole ou une harmonique… la moitié du Nexus provenait de ce pilier, qui devait sûrement servir a abrité les 11, comme il les appelait. Mais elles n’étaient plus là… Sur l’autre pilier, de la même taille, toujours 11 troues, mais de formes différentes. A en jugé par ses dernières, l’on aurait pu dire des bijoux…

C’est donc de là que venait ce Nexus, aux origines tellement inconnues ? Atrosa voulut s’en approcher, mais fusion l’en empêcha… sûrement avait il peur de la réaction des sources énergétiques avec le cors humain de la jeune femme… et sûrement avait il raison. Atrosa resta là, a contemplé ce Fluide qui se déversait là, sous ses yeux… Elle comprenait mieux d’où provenait l’énergie de cette cité. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi, autant d’énergie.

Fusion la ramena a la réalité, et il qu’itère le lieu, alors que la porte se fermait derrière lui
.

Suite au prochein numéro ><
Revenir en haut Aller en bas
Fusion
Le Dragon du site


Nombre de messages : 106
Age : 30
Localisation : De Vertes Forêts
Race : Dragonnoïde
Date d'inscription : 10/06/2006


Niveau:
[ressau Soutérrain] Survoltage Left_bar_bleue30/30[ressau Soutérrain] Survoltage Empty_bar_bleue  (30/30)

[ressau Soutérrain] Survoltage Empty
MessageSujet: Re: [ressau Soutérrain] Survoltage   [ressau Soutérrain] Survoltage Icon_minitimeVen 8 Déc - 22:33

Il pleuvait, au dehors. Une pluie rouge, une pluie sanguine. Des missiles étaient tombés, droit du Ciel, sur la ville haut de Seattle. La Dernière partie de la Ville qui avait été épargné par l’Impulsion était maintenant détruite à la main. Le Slivoïde Kenthar, Dernier représentant de sa rase Voyais cela, du haut de son Gratte-Ciel.

Tout Vêtu de bleu, la pluie coulait le long de ses vêtements imperméables. Le feu avait désormais laissé place à l’eau, alors que la tornade temporelle approchait par le nord. Le Slivoïde Kenthar jeta un rapide coup d’œil a ses nombreux bijoux, chacun sertit d’une pierre. On pouvait en compté 9…

Les larmes coulaient le long de ses yeux, au même rythme que l’eau coulait sur son dos, maintenant qu’il s’était dévêtu des vêtements superflus. Il savait se qu’il avait a faire, mais la pluie gênerais ses moindres Mouvement. Il fallait se concentré sur la mission. Le pied de l’arme était déjà posé, prêt à servir, quand le Slivoïde Kenthar sortit de son sac le reste de l’Arme. C’est a se moment qu’il claqua des doigts, que la pluie s’arrêta et que les nuages furent chassé par des vents violant, quand tout redevins calme.

L’arme Fin Prête, de ses yeux bleu sur bleu, Le Slivoïde Kenthar, Futur Empereur de la planète, Assassin - Mentat, cola son œil sur la lunette et observa. Il était allongé, complètement sec. Il voyais brillé, a 2148 mettre, distance indiqué par la lunette de visé, le petit point rouge du laser de la lunette, sur le torses d’un inconnu. Inconnu ? Peut-être pas. Un juge, a en jugé par son équipement, sa posture…

Fusion, le Slivoïde Kenthar, sentit son doigt se dérobé sur la gâchette. Il vut la trajectoire légèrement bombé de la balle longue de plusieurs centimètre parcourir a une vitesse Ultime, les 2148 mètres. D’une douceur, d’une torpeur extrême, d’une main de fer, ganté de velours, la balle pénétra délicatement le torse de l’inconnu, alors qu’un nouveau tunelle s’ouvrait dans le cors, déjà mort de l’ennemi Publique Numéro 1 de l’Empire de Seattle.

A travers la lunette, Fusion, le Slivoïde Kenthar, eut le temps de voir les yeux tombant mort de l’inconnu qu’il avait été chargé d’abattre, avec une facilité féline. Il reconnu ces yeux troubles, légèrement bleuté… Ces cheveux cours, d’une finesse extrême, d’un noir intense. Il venait de tuer l’Homme qui partageais son lit.

Bang. Il tomba à son tour, mort de la main de Nivaria Kenthar, sa sœur.


------------------------------------------------

Quelque part, a un autre moment

------------------------------------------------

Fusion se réveilla en sueur. Encor l’un de ses maudits rêves qui annonçait mort, souffrances, peur, peine… Il en avait mare, il ne souhaitait pas devenir « Slivoïde », ces dis « grands Faiseurs ». Il voulait rester Fusion Kenthar, maître du réseau souterrain. Cela lui suffisait. Il regarda à coté de lui, alors qu’il était assit…

Il dormait encor paisiblement… Fusion passa sa main dans les cheveux de son aimer, ces cheveux si doux et si fin… Derrière les paupières closes de cet être plus parfait que la perfection même, de par bénignité, et sa légère naïveté géniale, Fusion devinait deux yeux trouble, légèrement bleuté. Le Dragonnoïde passa sa main sur la joue, d’une douceur infinie, de son compagnon. Celui si frissonna, en soupirant d’aise.

Fusion quitta la chambre, assez rapidement, en essayant de ne pas réveiller celui qu’il aime, et se dirigea rapidement dans les couloirs de l’appartement du couple. Le Dragonnoïde se vêtit et quitta les lieux, se rendant vers les appartements temporaires d’Atrosa. Il était encor tôt, et Fusion se demanda se qu’elle avait bien put faire pendant les trois jours où il avait due la laisser seul…
Revenir en haut Aller en bas
Atrosa
Espoir du Genre Humain


Nombre de messages : 136
Localisation : La Terre
Date d'inscription : 27/05/2006


Niveau:
[ressau Soutérrain] Survoltage Left_bar_bleue30/30[ressau Soutérrain] Survoltage Empty_bar_bleue  (30/30)

[ressau Soutérrain] Survoltage Empty
MessageSujet: Re: [ressau Soutérrain] Survoltage   [ressau Soutérrain] Survoltage Icon_minitimeJeu 28 Déc - 15:51

Pendant ces trois jours, Atrosa ne s'était pas ennuyée, loin de la. Il y avait beaucoup à faire et à voir dans les souterrains, et cela donnait surtout beaucoup à penser.

Après lui avoir montrer le chemin du retour dans la luxuriante forêt, Fusion s'excusa poliment de devoir s'occuper d'autres affaires - notament des captifs - et lui donna rendez-vous trois jours plus tards. Alors qu'Atrosa se plongeait déjà dans une profonde réflexion sur ce qu'elle venait de voir, un jeune homme se présenta comme son "accompagnateur". Fusion, en hôte parfait, lui ouvrait les portes de son royaume et la l'autorisait aller ou elle voulait, ce qui ne manqua pas de laisser la jeune femme surprise.

Son guide la prévint qu'en trois jours, elle ne pourait pas faire tout le tour du souterrain, étant donné sa taille. Elle fit tout de même son possible pour en découvrir le maximum. Ainsi, le premier jours, elle s'interessa à la logistique. L'endroit possédait ses propres cours d'eau claire, des serre agricoles qu'innondait la lumière du jour à travers le plafon, sans que l'on ne puisse toutefois voir le ciel. Il y avait la dessous toute une ville.

Ou plutôt un château fort, comme elle put s'en rendre compte le deuxième jour, alors qu'elle s'interessait à l'armement de cette citée. Elle possédait la des salles d'armes. Des, car elles étaient très nombreuses, et chacune avait sa spécialité. Atrosa se promis d'y repasser pour s'amuser un peut. Elle continua son exploration dans les kilomètres de bibliothèques, flâna un moment dans la forêt pour examiner certaines plantes qui sembaient êtres des croisement de plusieurs plantes médicinales, son guide silencieux toujours collé aux basques. Atrosa parlait peut, si ce n'était pour commander son repas ou demander une direction alors qu'elle était perdue. Le mutisme de son guide lui importait peut : elle savait observer.

Le dernier jours, pourtant, tôt le matin, ce personnage discret se manifesta avec une forte autorité : la jeune femme allait entrer dans la zone scientifique. L'accès lui en était provisoirement reffusé, car Maître Fusion voulait la lui faire visiter lui-même. Atrosa se rabati donc de bonne grâce sur les salles d'arme. Elle constata ainsi que la plus primée était celle du tir de précision, ou des hommes et des femmes de tout âges plombaient des cibles plus ou moin éloignées. Elle y resta un moment pour observer l'incroyable adresse qu'exercaient à ce jeu les futurs tireurs d'élite. Une bonne partie de cette journée fut consacrée à l'observation minutieuse des salles, du matériel, mais surtout du niveau des combattants.

Toutefois, en fin d'après-midi, Atrosa ne pût résister à l'envie de tester les compétences d'un type de combat considérer comme mineur dans le souterrain : les lames courtes, autrement dit, les couteaux et poignards. Dans cette salle, on apprenait surtout les attaques directes et fatales, utilisation généralement courante de cette arme. Après une brève démonstration de ses talents au lancé de poignard ou elle attira l'attention, elle se rendit dans une salle spéciale : ici, on se battait franchement, et avec tout types d'armes, si possible avec des armes dépareillées. Une forte animation régnait, ce qui plut grandement à la jeune femme.

Atrosa passa la le reste de la soirée et une bonne partie de la nuit, relevant divers défis. Combattante au poingard, elle affronta des adversaires armés de leurs simples poings, de matraques, de fléaus, de dagues, d'étées ou de sabres plus ou moin longs, et piques et autres hallebardes, de tout types d'armes à feu au magasin rempli de balles en caoutchouc qui lui laissaierent deux bleus pour celles qu'elles ne réussit pas à éviter. Ce grand nombre de combats à la chaine lui permis de renforcer considérablement son endurance, but qu'elle recherchait autant que la détente et l'amusement.

Après l'effort, le réconfort ! Atrosa se rendis au termes souterraines, chef d'oeuvre d'architecture de marbre. Tout en ouvrant une à une les quinz agraffes de son bustier trempé de sueur, elle repensait à tout ce qu'elle avait vu. Jamais elle n'aurait imaginer se trouver un jours dans un tel endroit. Tout ses vêtements abandonnés sur les dalles tièdes, Atrosa plongea ses chevilles dans l'eau minéral, descendit lentement les marches du bassin, les vapeurs envoloppant son corps d'une exquise moiteur. La jeune femme trouvait son refuge misérable à côté de ce souterrain immence, mais tout en se glissant dans l'eau chaude avec délice, elle était heureuse de n'avoir personne d'autre à sa charge qu'elle-même et non tout un peuple.

Après avoir délier ses muscles, la jeune femme sommnola les trois heures suivantes, sa peau nue agréablement rougie par la chaleur de l'eau. Reposée et dispose, elle regagna sa chambre ou elle enfila un jeans confortable et un t-shirt à manches longues sous un blouson de peau sombre. Elle dissimulait son dernier poignard dans sa tenue quand on frappa à la porte.

_________________
L'antidote est parfois pir que le poison, ne buvez jamais de son eau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[ressau Soutérrain] Survoltage Empty
MessageSujet: Re: [ressau Soutérrain] Survoltage   [ressau Soutérrain] Survoltage Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[ressau Soutérrain] Survoltage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocalypse :: Royaume Terrestre :: Amérique :: Seattle-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser